Éco-pâturage aux Dunes des Girauds-Faures

Les dunes des Girauds-Faures

Aujourd’hui situé sur la commune de Mons, la confluence des rivières Dore et Allier se situait, il y a plus de 20 millions d’années, au lieu-dit les GIrauds-Faures. Les dunes continentales présentes sur ce site où s’est accumulé du sable, témoignent de ce passé.

La richesse naturelle repose sur cette nature du sol qui combinée au climat, permet la présence de pelouses à Corynéphores (graminée), d’insectes prédateurs (hyménoptères) qui enfouissent leurs proies dans le sable. C’est en raison de ce patrimoine exceptionnel que les dunes ont été incluses au site Natura 2000 de la « plaine des Varennes ».

Cependant, le paysage des Girauds-Faures s’est modifié au cours du temps. Les pelouses se sont progressivement embroussaillées puis boisées. Les ronces, les genêts, les chênes, et surtout les pins en ont profité pour s’installer.

La commune a réalisé plusieurs opérations de défrichage dès les années 2010. Malgrès ces efforts, la dynamique de la végétation semble plus forte et les milieux ouverts subissent les assauts des genêts.

Fort de cette expérience et des enjeux écologiques, la commune souhaite prendre le taureau par les cornes ou plutôt les chèvres …

En effet, après avoir réalisé des travaux d’entretien des clôtures et la construction d’abris pour animaux, on peut voir pâturer des chèvres. Ces animaux ont été choisis pour leur faible poids qui ne détériore pas la végétation fragile et pour leur gout prononcé pour les arbres et les arbustes.

libero. diam Donec neque. id, massa at quis, tempus efficitur.